VEILLE (CO)HABITER #4 – Avril 2021

AVRIL 2021

OUVRAGES

  • Emmanuelle Leroy-Langelin et Yann Lorin (textes réunis par), “Méthodologie et interprétation des habitats – HABATA 2”

Pus d’infos sur : https://revue-du-nord.univ-lille3.fr/index.php/hors-serie-archeologie-n29/

  • Table-ronde sur l’archéologie du village en Île-de-France (17-18 janvier 2019):

– Archéologie du village en Île-de-France. Quel village ? (A. Nissen)
– Archéologie de l’espace villageois : nouveaux débats et nouveaux enjeux (I. Catteddu)
– L’archéologie du village en Île-de-France : l’exemple du village de Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis) (C. Gonçalves-Buissart, I. Lafarge)
– Habitats élitaires et ancrages villageois : quelques exemples et un focus, Viarmes en Val-d’Oise (VIIe-XVIIIe siècles) (F. Gentili)
– Réflexions sur les marges du village alto-médiéval ou la marginalité des élites rurales ordinaires : l’exemple des Petits Ormes de Saint-Pathus (Seine-et-Marne – Ve-XIe siècles) (S. Hurard)
– Dans la plaine de Caen, le village de “Courtisigny” et le hameau de “Trainecourt” : deux fouilles d’habitats médiévaux désertés à l’aube de l’Époque moderne (C. Hanusse)
– Regroupements entre archéologie du bâti et sources anciennes : un village du Jura alsacien, l’habitat à Lutter (Haut-Rhin) de 1530 à 1632 (M. Grodwohl)
– Le village des historiens (L. Feller)
– Le village vu par les archéologues (M. Watteaux)
– Atelier prescription / Archéologie du village (sous la direction de D. Chaoui-Derieux)
– Archéologie et archives au coeur du village (sous la direction de O. Bauchet)
– Des pratiques agricoles médiévales encore méconnues archéologiquement en Île-de-France (sous la direction de J.-Y. Dufour)
– Atelier bâti / Archéologie du village (sous la direction de I. Lafarge)

Plus d’infos sur : http://www.raif.fr/index.php/fr/12-2021-fr 

  • Les renaissances du château de Pontus de Tyard à Bissy-sur-Fley, sous la direction de Céline Berrette

 

Située au sud de la côte viticole chalonnaise, la maison forte de Bissy-sur-Fley est un exemple particulièrement bien conservé de manoir aristocratique de la fin du style gothique. C’est aussi le lieu où naquit il y a 500 ans le savant et poète Pontus de Tyard, qui aimait à s’y retrouver parfois avec ses amis humanistes. 

Depuis 20 ans, une association de bénévoles réussit à préserver sa mémoire dans le respect de l’esprit de son temps : dans les décors, les jardins et dans sa fabuleuse vigne conservatoire.

Plus d’infos sur : http://www.cecab-chateaux-bourgogne.fr/publications/Bissy.html

 

  • Le château du Cheylard (commune d’Aujac, Gard), « sentinelle des Cévennes  » sous la direction de Philippe Durand

 

Sur son éperon culminant à 600 m d’altitude, le château du Cheylard domine et contrôle depuis 1211 la vallée de la Cèze. Sous l’impulsion de ses propriétaires passionnés, Marlène et Gilbert Léautier, les vestiges des xiiie-xviie siècles ont été patiemment restaurés, sans rien perdre de leur authenticité.
Philippe Durand a réuni une vaste équipe pluridisciplinaire, regroupant des chercheurs venus d’horizons plus ou moins lointains, pour étudier les pierres et les hommes. Ce livre, fruit d’une aventure humaine, éclaire l’histoire des Cévennes et apporte un nouveau fleuron à la connaissance castellologique.

Plus d’infos sur : http://www.cecab-chateaux-bourgogne.fr/publications/Cheylard.html

 

  • Le château d’Alone-Toulongeon en Autunois, Bernard Gueugnon

Du château d’Alone-Toulongeon, à 15 km au sud d’Autun, il ne restait guère qu’une partie des douves en eau et quelques moignons de murs émergeant des broussailles, quand son propriétaire, auteur de ce livre, entreprit de l’aménager.
Le curage des fossés et l’aménagement d’un chemin contournant la butte ont fait apparaître le plan du château des xiie-xviie siècles réaménagé au xviiie siècle et entouré d’un jardin à la française. À la fin de l’Ancien régime, celui-ci passait pour être le plus beau de la région.
Ce château a hébergé des personnages illustres : Antoine-II de Toulonjon époux de Françoise de Rabutin-Chantal, fille de sainte Jeanne de Chantal et tante de la marquise de Sévigné ; Gabrielle de Toulonjon épouse de Roger de Bussy-Rabutin et Charles Gravier de Vergennes, ministre de Louis XVI.

Plus d’infos sur : http://www.cecab-chateaux-bourgogne.fr/publications/Alone.html

 

  • Retrouver l’histoire d’une maison : photos, plans, cadastre, architecture, habitants…, par Marie-Odile Mergnac
Retrouver l'histoire d'une maison : photos, plans, cadastre, architecture, habitants...

Spécialiste de recherches sur le cadastre, les fonds hypothécaires et les archives notariées, l’auteure indique la démarche à suivre, d’aujourd’hui à l’Ancien Régime, pour tous ceux qui veulent reconstituer l’histoire d’une demeure ancienne ou d’un bâtiment lié à un évènement historique. Elle explique comment trouver des photographies, des cartes et découvrir les propriétaires successifs. ©Electre 2021

 

  • Habiter la nature : maisons contemporaines dans la nature. Volume 2, éditeur Phaidon
Habiter la nature : maisons contemporaines dans la nature. Volume 2

Présentation de cinquante maisons d’architecte conçues pour entretenir un lien avec la nature qui les entoure et se fondre dans le paysage. Des habitations à la cime des arbres, dans la terre, au milieu de l’eau ou d’un désert, choisies pour leur emplacement exceptionnel en écho aux quatre éléments, mises en valeur par des photographies de l’intérieur et de l’extérieur du bâtiment.

 

EVENEMENTS SCIENTIFIQUES

 

  • 20 et 21 mai 2021, Septièmes Journées Jeunes Chercheur.e.s du REHAL, École d’urbanisme de Paris et Lab’Urba

Le droit pour chacun à disposer d’un logement décent est une question majeure qui interroge tout autant la capacité de l’État et des collectivités locales à intervenir, que les modes et modèles d’intervention de chacun.e des acteurs.trices de la « chaîne » de production et de gestion de l’habitat. Dans le même temps et malgré des contraintes structurelles fortes, les individus et les ménages ne subissent pas passivement les effets de la dite crise du logement : au sein d’un système de contraintes, ils peuvent – plus ou moins selon leurs ressources – adapter leurs comportements et redéfinir des formes de stratégies résidentielles. Certains peuvent aussi s’organiser et ouvrir des fronts de lutte. Ces enjeux sont centraux dans la mobilisation de chercheur.e.s autour des questions d’habitat, pour observer, identifier les inflexions et changements, et tenter d’éclairer les termes du débat. C’est la raison d’être de ces septièmes journées organisées par le réseau REcherche HAbitat-Logement (REHAL), qui auront lieu les 20 et 21 mai 2021 à Champs-sur-Marne, sur le campus de la Cité Descartes. Elles visent à favoriser les échanges scientifiques entre les jeunes chercheur-e-s (doctorant-e-s et jeunes docteur-e-s) travaillant sur le logement et l’habitat et à les aider à faire connaître leurs travaux. Elles visent également à renforcer le dialogue entre disciplines, en interrogeant la manière dont chacune définit, analyse et constitue ces thématiques comme objet d’étude. Elles visent enfin à renforcer et à renouveler le milieu scientifique travaillant sur les questions de l’habitat et du logement, en France, comme dans le reste du monde.

Plus d’infos sur : https://blogs.univ-tlse2.fr/rehal/my-calendar/?mc_id=54

 

  • 8-9 Juin 2021 : Colloque « Être voisin(s) » : espaces résidentiels et liens sociaux, aujourd’hui

    Ce colloque exceptionnel servira à restituer et mettre en débat les résultats d’une recherche de grande envergure conduite de 2017 à 2019 par une équipe de chercheurs du CNRS, de l’Ined et de l’ENTPE sur les formes contemporaines des relations de voisinage dans différents types de quartiers : communes rurales, quartiers périurbains, de grands ensembles, de mixité sociale programmée, quartiers populaires, gentrifiés ou bourgeois de ville-centre, des régions parisienne et lyonnaise.

Plus d’infos et inscription sur : https://www.union-habitat.org/evenements/colloque-etre-voisins-espaces-residentiels-et-liens-sociaux-aujourd-hui 

DÉCOUVERTES ARCHÉOLOGIQUES

  • Une ville de l’époque du pharaon Akhénaton (14ème s. av. n.è.) découverte ou redécouverte près de Louqsor en Égypte : 

May be an image of outdoors and text that says "I› TEGA TODAY IN LUXOR DR. ZAHI HAWASS ANNOUNCES THE DISCOVERY OF THE LOST CITY IN LUXOR"

(c) Ministry of Tourism and Antiquities (https://www.facebook.com/moantiquities/photos/pcb.3980277112017909/3980276955351258/)

Plus d’infos sur : https://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/archeologie/une-cite-perdue-de-3000-ans-decouverte-en-egypte_153342

https://plus.lesoir.be/367205/article/2021-04-19/archeologie-la-cite-perdue-retrouvee-en-egypte-etait-connue-depuis-les-annees-30

https://www.facebook.com/moantiquities/posts/3980277112017909 

 

  • Des habitats protohistoriques et antique à Nimes :

“Rue Rouget de Lisle, à Nîmes, les archéologues de l’Inrap ont mis au jour de part et d’autre d’une voie, de riches vestiges d’un quartier urbain mis en place dès la Protohistoire (au IV siècle avant notre ère) et évoluant jusqu’à la fin du IIe siècle de notre ère. Commencées en janvier, ces recherches conduites sur prescription de l’État (Drac Occitanie), à l’occasion d’un projet immobilier porté par la société Les Villégiales, s’achèveront en mai 2021.” (INRAP)

  •  

(c) Inrap (https://www.inrap.fr/les-archeologues-de-l-inrap-revelent-l-heritage-volque-de-nemausus-15621)

Plus d’infos sur : https://www.inrap.fr/les-archeologues-de-l-inrap-revelent-l-heritage-volque-de-nemausus-15621

 

  • Des habitations médiévales et modernes à La Rochelle : 

(c) INRAP (https://www.inrap.fr/fouille-aux-abords-du-havre-de-la-rochelle-15616)

“Au port de La Rochelle, l’Inrap a fouillé le quai Durand et mis au jour les vestiges des aménagements successifs des abords du quartier Saint-Nicolas, du Moyen Âge à la période moderne, dans un enchevêtrement complexe : canal, ponts, quai, enceinte fortifiée, voierie et habitat.” (INRAP)

Plus d’infos sur : https://www.inrap.fr/fouille-aux-abords-du-havre-de-la-rochelle-15616#

 

VISITE VIRTUELLE

  • La villa antique du Champ du Palais à Bugeat (19),

Étudiée dans la cadre d’une fouille programmée sous la responsabilité scientifique d’Aurélien Sartou (Éveha), cette villa a été modélisée en 3D à partir du relevé photogrammétrique mené sur l’extrémité nord de l’aile occidentale de la villa.

(c) Éveha (https://www.eveha.fr/index.php/2021/03/12/explorez-une-villa-antique/)

Plus d’infos sur : https://www.eveha.fr/index.php/2021/03/12/explorez-une-villa-antique/

Blandine Besnard

Doctorante (Archéorient, UMR 5133) en archéologie du Proche-Orient ancien.

More Posts


Blandine Besnard

Doctorante (Archéorient, UMR 5133) en archéologie du Proche-Orient ancien.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search